PressKing vous permet de gérer vos relations presse en ligne. Plus d'informations.

emailing analyze

Optimisez vos campagnes emailing!

Vous êtes en face de votre pc et vous travaillez votre plan marketing, un des leviers sur lequel vous savez que vous pouvez compter c’est l’’email marketing : simple et peu couteux il vous permet rapidement d’acquérir de nouveaux influenceurs mais aussi de fidéliser la base d’abonnés déjà existante. Mais dans le même temps vous savez que ce levier a quelques défauts, il est si populaire qu’il entraîne une surcharge des boites mails de vos futurs clients, les amenant à classer certains emails comme des spams.

Comment éviter cela ? En prenant le soin de préparer chacune de vos campagnes avec soin, et cela passe par une analyse de chacune de vos anciennes campagnes. Cela vous permettra de comprendre ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné, vous permettant de vous améliorer au fil de vos campagnes de communications.

Mais se lancer dans l’analyse nécessite un travail en amont, en effet pour l’effectuer de manière efficace, vous devez déterminer quels sont les indicateurs que vous allez devoir suivre. Pour vous permettre d’aller un peu plus vite dans votre analyse, nous allons vous proposer une liste de 5 indicateurs qu’il est essentiel de suivre après chaque campagne de communication.

1- Le taux d’ouverture :

Combien de personnes ont ouvert votre email ? Est-ce que votre campagne de communication a fonctionnée ? Un moyen de répondre à ces deux questions serait d’étudier le taux d’ouverture :
nombre de mails ouverts sur le nombre de mails envoyés.

L’indicateur permet de savoir si les cibles ont été assez captivées par l’objet du mail pour vouloir en connaitre le contenu. Si votre taux d’ouverture est compris entre 17% et 25%, cela signifie que vous êtes dans la moyenne nationale (tous secteurs confondu). Si le taux est inférieur à cet intervalle, des tests d’objets vous permettront de comprendre ce que votre base attend de vous.

2-Taux de réactivité

Ils ont ouvert votre email, mais ont-ils réagit au contenu présent ? Pour le savoir, il faut suivre le taux de réactivité qui est le nombre de clics sur le nombre d’ouverture. Plus le contenu du mail sera conforme à son objet plus le taux sera élevé et mieux ça sera. L’indicateur permet de savoir si le contenu du mail correspond aux attentes des influenceurs, implicitement générées par l’objet.
Conséquemment, si ce taux est faible, cela signifie qu’une inadéquation entre objet et contenu existe et donc que l’objet est certes attractif et incitatif mais que le contenu ne coïncide pas avec ce que votre cible pensait trouver.

3- Taux de spams

Une de vos plus grandes peurs est de voir votre email tombé dans les spams ! Un des moyens pour combattre cette peur est de suivre l’indicateur vous renseignant le nombre d’emails qui ont été considéré comme spams.

En effet suivre ce taux vous permettra de vous alerter assez tôt pour procéder à des changements avant qu’il ne soit trop tard. Un taux de spams élevé aura un impact négatif sur votre entreprise, il est donc essentiel de ne pas négliger ce taux de suivre son évolution.
Attention toutefois à pondérer ce taux, les systèmes anti-spams réagissent de manière silencieuse, il est donc possible qu’une partie des mails considérés en spams n’apparaissent pas dans ce taux.

4-Taux de désabonnement

Certes ce n’est pas forcément l’indicateur que vous avez envie de suivre, mais il est impératif que vous sachiez, pour chaque campagne marketing, combien de personnes ont décidé de se désabonner de vos e-mailings. Vous saurez donc si ce que vous envoyez est pertinent et si le choix de la cible a été correctement opéré.
Si tout se passe bien, le taux devrait progressivement baisser. Dans le cas inverse ou même lors d’une simple stagnation, la campagne marketing devrait être réétudiée.
Voyez le bon côté des choses, le désabonnement vous incite à assainir votre base d’abonnés et optimiser votre campagne.

5-Taux de NPAI

Un intitulé barbare mais qui est très important à suivre, puisqu’il détermine le nombre d’emails qui ne sont jamais arrivés à destination.
Cet indicateur vous permettra d’alléger vos envois en ne gardant que les adresses existantes, réduira vos risques d’avoir des indicateurs biaisés et augmentera mécaniquement votre taux d’ouverture.

Comme évoqué au début de ce ticket, il ne s’agit ici que d’une petite liste d’indicateurs qui vous aideront à analyser vos campagnes, mais il est essentiel que vous preniez le temps de déterminer quels sont les objectifs de chacune de vos campagnes et de fixer les indicateurs en fonction.

L’analyse vous permettra de mieux comprendre vos clients, vos prospects et ainsi d’optimiser chacune de vos campagnes.

Lancez vite votre prochaine campagne emailing pour pouvoir l’analyser !

mer. 09 nov., 2016 - Parthanan