PressKing vous permet de gérer vos relations presse en ligne. Plus d'informations.

PR2

Comment rédiger un communiqué de presse

Cet article est tiré d’un livre blanc publié par PressKing, que vous pouvez télécharger ici (anglais).

Les communiqués de presse sont la base des relations presse. Mais amener les gens à les lire est loin d’être facile : les journalistes et les blogueurs disent souvent qu’ils en reçoivent de plus en plus, et qu’ils n’ont pas toujours le temps de tous les lire. Comment pouvez-vous maximiser vos chances ? Voici quelques conseils qui vous aideront à écrire des communiqués de presse qui sortiront du lot.

Trouvez une histoire qui est vraiment digne d’intérêt

La première règle est : toutes les actualités ne sont pas dignes d’intérêt. Demandez-vous toujours : si j’étais un journaliste, est-ce que je voudrais écrire un article sur ce sujet ? Si la réponse est « non », ou « je ne sais pas », alors vous ne devriez pas écrire un communiqué de presse. Utilisez plutôt votre blog ou les réseaux sociaux pour communiquer sur ce sujet.

Si vous avez une actualité qui vaut le coup d’être partagée, n’oubliez pas de donner à vos lecteurs quelques éléments de contexte. Montrez-leur que vous avez une idée claire de ce en quoi consiste votre entreprise, quels sont ses objectifs, où se situe-t-elle, et comment se différencie-t-elle des autres. Qu’ils comprennent ce que vous êtes et ce que vous faites. Si vous voulez inclure des citations, ne citez pas vos propres employés. Au lieu de cela, citez des sources externes de confiance (par exemple des enquêtes ou des études menées par des tiers).

Tout cela va transformer votre communiqué de presse en une information étayée et bien documentée sur laquelle les journalistes auront envie d’écrire, ou voudront partager sur les réseaux sociaux.

Soyez honnête et réaliste, vous n’êtes pas en train de créer une publicité

Essayez de vous en tenir aux faits, soyez honnête vis-à-vis de vous-même. Tous les produits ou entreprises ne peuvent pas être « le premier », « la meilleure », « le leader », « révolutionnaire », « innovant », « nouvelle génération », etc. Les superlatifs sont largement répandus dans les communiqués de presse, mais ils ne trompent personne – ils peuvent même nuire à votre crédibilité.

Souvenez-vous : vous n’avez rien à vendre ; vous publiez une information intéressante, d’une manière (presque) objective. Votre communiqué de presse ne doit pas se lire comme une publicité. Si c’est le cas, recommencez.

Votre communiqué de presse doit être court et concis

Supposons que vous avez une histoire digne d’intérêt. Comment vous assurer que les gens vont la lire ? La première chose à retenir est : vos lecteurs n’ont que très peu de temps. Les communiqués de presse trop longs vont les effrayer. Pour éviter cela, votre communiqué de presse doit être bref et concis – essayez de vous en tenir à une seule idée forte que votre lecteur pourra identifier dès les premières lignes.

La longueur idéale d’un communiqué de presse est 400 à 500 mots. Si votre communiqué de presse est plus court, vous ne donnez probablement pas assez de détails – un bon communiqué de presse répond toujours aux « 5 W » (« who did what, where and when, and why » : qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ?). Si au contraire il est trop long, vous vous répétez probablement, ou vous donnez trop de détails (par exemple, trop d’informations sur le contexte, de longues citations inutiles, etc.). Assurez-vous que votre communiqué de presse soit facile à lire : tenez-vous-en à l’essentiel.

Écrivez dans un style professionnel classique

Votre communiqué de presse doit être facile à lire. Restez classique et professionnel. Écrivez à la troisième personne, faites des phrases claires et concises. Voici une liste de choses que vous devez éliminer :

  • Jargon ou langage trop technique
  • Ponctuation fantaisiste et symboles
  • PHRASES EN MAJUSCULES
  • Paragraphes entiers en caractères gras

Enfin, utilisez un éditeur de texte pour vérifier les fautes de frappe, d’orthographe et de grammaire, et relisez le texte final plusieurs fois. Utiliser des sites internet comme TextMaster ou Google Translate pour vous aider. Rappelez-vous : peu importe que votre histoire soit intéressante, un texte mal écrit ne semblera pas digne de confiance.

Proposez des contenus supplémentaires pertinents

Les communiqués de presse ne se limitent pas à du texte brut en noir et blanc. Des contenus supplémentaires amélioreront toujours la perception globale. Le cas échéant, n’oubliez pas d’inclure :

  • Votre logo – afin que les journalistes utilisent une version de qualité de celui-ci (version officielle)
  • Des photos – en particulier des photos en haute définition de vos produits ou services, ou des captures d’écran de votre logiciel ou site Web
  • Des vidéos – qui peuvent être hébergées sur YouTube ou toute autre plate-forme
  • Des hyperliens – qui peuvent pointer vers des pages de votre propre site. Ces contenus permettront également aux journalistes d’économiser du temps lorsqu’ils décideront d’écrire un article sur vous – et ils vous en seront reconnaissants. Aidez-les à vous aider !

Publiez vous-même ! (faites un bon usage des réseaux sociaux)

N’attendez pas que les journalistes ou les blogueurs fassent tout le travail pour vous. Commencez par communiquer sur vos actualités auprès de vos amis et aux personnes qui vous suivent ! Le fait que vous ayez déjà quelques personnes qui lisent votre blog d’entreprise, suivent votre page Facebook ou votre compte Twitter augmente vos chances.

Si vous avez de la chance, ils peuvent même partager d’eux-mêmes vos actualités – c’est à cela que servent les réseaux sociaux sociaux.

ven. 07 mars, 2014 - Bertrand
  • http://3manfactory.co.uk/about/nathaniel-cassidy Nathaniel Cassidy

    All good tips. I’d add that using quotes is essential and including at least two is always good practice so that there is choice for any interested journalist. Timing is really important as well as if the topic you are writing about is also in the news then you are likely to attract more attention. Lastly it’s always good practice to speak to or pitch your story to any journalists that work for publications you are really keen to get your story in, personal touch goes a long way.